Lycaon - Le carnivore coloré de la nature africaine

Lycaon - Le carnivore coloré de la nature africaine

de lecture - mots

1) Loup peint

Le loup peint aux longues pattes n'est ni chien ni loup, mais il appartient à sa propre branche de la famille des canidés.


(Image : © https://zoo-palmyre.fr/)


Chiens sauvages africains, chiens de chasse du Cap, chiens peints et loups peints - malgré leurs nombreux noms, cette espèce insaisissable n'est pas connue en dehors de l'Afrique. Mais ces carnivores charismatiques avec une attitude de " Trois Mousquetaires " sont uniques et, pour beaucoup, les populations de loups peints en danger méritent d'être sauvées.

2) Ni chien ni Loup

Bien que membres de la famille biologique des Canidés, les loups peints (Lycaon pictus, qui se traduit par " animal peint ressemblant à un loup ") ne sont ni des chiens ni des loups. Il est plutôt la seule espèce vivante d'une lointaine branche évolutive suffisamment distincte pour que les loups peints ne puissent pas se reproduire avec les chiens ou les loups.

Les pelages tachetés des loups peints ont des taches de brun, de noir, de blanc et de jaune, et le motif de couleur est différent pour chaque individu, selon National Geographic.

Tableaux Loup

Les mammifères à longues pattes mesurent entre 30 et 43 pouces (76 et 109 centimètres) et pèsent de 40 à 79 livres. (18 à 36 kilogrammes) à l'âge adulte. Un autre trait distinctif est leurs grandes oreilles rondes qui les aident à détecter les moindres bruissements dans la brousse.

En tant que carnivores répartis dans toute l'Afrique subsaharienne, les loups peints doivent suivre leur source de nourriture, ce qui peut exiger de parcourir de grandes distances. Leur principale proie est une antilope de taille moyenne comme l'impala, mais ils sont connus pour abattre de plus gros animaux à de rares occasions et pour compléter leur régime alimentaire avec des rongeurs et des oiseaux entre les principales tueries. Même les babouins sont soumis à la stratégie très efficace de chasse en meute des loups peints, dont le taux de réussite est estimé à 80 % ou plus.

3) Chasse comme un loup

Pour obtenir ce succès de chasse, les loups peints travaillent en coopération en meute, généralement de cinq à quinze membres ; bien que plus la meute est grande, plus elle est efficace. Chaque meute compte généralement une femelle alpha et un mâle alpha, et ce couple monogame est le seul à se reproduire. Les membres de la meute communiquent par des actions, y compris des gestes et des touchers physiques, et des vocalisations, comme des pépiements, des gazouillis et des grognements. Une étude récente a découvert que les individus peuvent voter sur les décisions du groupe en éternuant.

La meute est très axée sur la famille et a des liens solides. " Leur structure sociale est tout simplement fascinante ", a déclaré Brandon Davis, cofondateur de l'Initiative pour la protection des chiens peints. "Ça ressemble plus à une colonie d'abeilles ou de fourmis."

Davis a dit que l'attitude de la meute lui rappelle la devise des Trois Mousquetaires : tous pour un et un pour tous. Chaque membre a son propre rôle, mais ils sont tous égaux dans la meute. En plus de prendre soin des jeunes, la meute s'occupe de ses membres plus âgés et blessés. Le groupe peut donner à un individu lent ou à un pauvre chasseur le rôle de gardien d'enfants, plutôt que de le mettre à la porte.

La femelle alpha peut mettre au monde de deux à 20 petits dans une portée. Ces petits sont au sommet de l'ordre de picage après les chasses. Si la nourriture est trop loin ou dangereuse pour que les petits puissent l'atteindre, les membres plus âgés de la meute se gorgeront et la régurgiteront pour les petits. Bien que le premier choix de repas des chiots augmente le taux de survie des chiots, il peut nuire à la survie des adultes non reproducteurs, comme l'a découvert une étude de 2015 publiée dans la revue Behavioral Ecology. Au fur et à mesure que la taille de la meute et le nombre de petits augmentent, les efforts de chasse peuvent ne pas soutenir tous les membres, et les adultes mal nourris peuvent mourir pour le bien des petits.

De fortes aptitudes à la communication et des liens sociaux solides donnent à une meute de loups peints l'un des taux de succès de chasse les plus élevés.
De fortes aptitudes à la communication et des liens sociaux solides donnent à une meute de loups peints l'un des taux de succès de chasse les plus élevés. (Crédit photo : Charles Hopkins/Shutterstock)
Assurer les menaces
Cette dynamique de la taille des paquets n'est cependant pas le plus grand danger pour l'espèce, qui est le deuxième canidé le plus menacé du continent après le loup éthiopien. En 2012, la population de loups peints était estimée à environ 6 700 individus, dont 1 400 adultes matures ou capables de se reproduire, selon un rapport de l'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN).

La plus grande menace pour la population de loups peints est la fragmentation de l'habitat de cette créature nomade. Leur vaste aire de répartition peut les amener à l'extérieur des réserves protégées et dans des zones fréquentées par l'homme. Là, les loups peints font face à de nouveaux obstacles, tels que des routes où les véhicules peuvent les frapper et des fermes où les fermiers peuvent les tuer par crainte que les loups peints ne tuent le bétail. De plus, la proximité des chiens domestiques signifie que les loups peints pourraient attraper les maladies infectieuses des chiens.

Même les menaces naturelles qui pèsent sur les loups peints s'intensifient avec la fragmentation accrue de l'habitat. Les lions en font leur proie, surtout les petits, et les hyènes leur volent la vie. Les loups peints sont les plus vulnérables à ces menaces naturelles pendant leurs périodes de mise bas de trois mois, lorsque la meute reste près d'une tanière jusqu'à ce que les petits soient assez grands pour parcourir des distances. À mesure que les ressources diminuent, les territoires des lions, des hyènes et des loups peints se chevaucheront davantage.

Toutes ces causes de déclin sont liées à l'empiètement humain sur l'habitat du loup peint, selon le rapport de l'UICN, " et, en tant que telles, n'ont pas cessé et ne sont probablement pas réversibles dans la majorité de l'aire de répartition historique de l'espèce ".

Un domaine où certains conservationnistes espèrent inverser la tendance est la mort accidentelle par collets. Les gens posent des pièges en fil de fer dans la brousse, généralement pour attraper des antilopes, a dit M. Davis. Les trappeurs peuvent cacher entre cinq et sept collets dans une zone. Alors que les loups peints poursuivent les antilopes dans les buissons, un loup peint peut être pris au piège. Étant donné la mentalité de la meute, d'autres membres reviendront pour aider cet individu et finissent souvent par se faire prendre par d'autres collets. "La meute entière peut être facilement anéantie ", dit Davis. "Ça peut être dévastateur."

Conçu pour capturer un piège, un collier anti-pincement donne au loup peint au piège une chance de se libérer sans s'étrangler.
Conçu pour capturer un piège, un collier anti-pincement donne au loup peint au piège une chance de se libérer sans s'étrangler. (Crédit image : Brandon Davis/PDPI)
Davis et son équipe de la Painted Dog Protection Initiative ont conçu des colliers anti-pincement. Ils s'associent à des organismes qui ont l'expérience de la pose de colliers de pistage sur les loups peints. Les colliers sont munis d'un matériel conçu pour attraper et diriger le collet sur le collier. De cette façon, l'animal pris au piège ne s'étranglera pas ou ne se blessera pas gravement. Il doit toujours lutter contre le fil pour le libérer, mais le collier lui donne " une chance de survivre ", dit Davis.

Davis et ses collègues travaillent à inverser les effets nocifs des humains sur les loups peints, dit-il, en leur " donnant une longueur d'avance ".

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés

Newsletter

Recevez nos articles dans votre boite email.